Résumé de chasse du 26/05/2018

Résumé de chasse du 26/05/2018 2018-09-27T12:04:34+00:00

Résumé de chasse du 26/05/2018

BOW ECHO EN MAYENNE

Genèse d’un front orageux venant du Sud

NOTE A LIRE AVANT DE CONTINUER !

Le bilan réalisé ci-dessous est un résumé assez large de ce qu’il c’est passé le samedi 26 mai 2018 en fin d’après-midi en Mayenne. Ce bilan n’a pas été réalisé avec un point de vue scientifique et technique approfondie. J’ai pris soin de ne pas “trop” complexifier les informations exposées ci-dessous afin que le plus grand nombre puisse comprendre le résumé. Cependant, j’y ai quand même inséré quelques informations qui sont décryptées de façon lisibles et simple. 

Bonne lecture 🙂

Météo France lance une alerte le 26/05 sur 21 départements

Ce samedi de mai en début d’après midi le temps était lourd. Les services météo annoncent depuis le matin une dégradation orageuse arrivant sur la Mayenne par le Sud. L’après-midi est calme et ensoleillé, une légère brise casse un peu cette chaleur presque étouffante. La journée s’annonce parfaite pour une chasse en fin d’après-midi. Vite ! Préparons l’arrivée de l’orage …

L’Observatoire Kéraunos lance aussi une vigilance pour orages marqués

L’observatoire Kéraunos avait aussi placé en vigilance la partie Ouest de la France. En analysant la MUCAPE estimée à 18h00 ce jour-là, le ciel était propice pour une instabilité marquée. Nous étions sous l’influence d’un flux de Sud dynamique, toutes les conditions étaient au beau fixe pour que la soirée soit bien orageuse et chargée en précipitations.

La MUCAPE est favorable pour de bonnes convections

Avec environ 2100 kilojoule (kj ) estimée à 18h00 local, l’énergie potentielle de convection disponible dans l’air est disposée à laisser bourgeonner de belles tourelles convectives en attendant l’arrivée du bow echo qui lui, se présentera en fin d’après midi.

Après l’analyse des différentes cartes météorologiques, nous décidons de nous placer afin d’attendre ce monstre pour le saisir en image à son arrivée en Mayenne.

Nous étions confiant au vu des prévisions et des observations des autres chasseurs d’orages postés plus au Sud dans les départements limitrophes. Ils annonçaient un système orageux bien développé ! Cette nouvelle était bonne pour un chasseur !

UN FRONT ORAGEUX REMONTANT DU SUD EN FORME D’ARC

(Source : Observatoire Kéraunos)

Qu’est qu’un Bow Echo ?

Comme le montre les images radars exposées ci-dessus, un bow echo ou grain en arc est un type de ligne orageuse, ou ligne de grain, ayant la forme caractéristique d’un arc de cercle tel que vu par un radar météorologique. Le Dr. Tetsuya Théodore Fujita de l’université de Chicago est le premier à utiliser le terme « Bow Echo » pour désigner ce type de ligne orageuse. Dans un livre publié en 1978, le Manual of Downburst Identification for Project NIMROD1, il décrit les caractéristiques et l’évolution de ces systèmes. Le front de rafales généré par ce type de système convectif de méso-échelle peut causer des dommages importants et occasionnellement être accompagné de tornades. Les grains en arc peuvent se développer à l’avant d’un complexe convectif de méso-échelle, une ligne de grain ordinaire ou lors de la dissipation d’un orage supercellulaire(Source : Wikipédia)

Arrivée du bow echo en Mayenne ! Le temps tourne à l’orage …

NOTRE POSITION D’OBSERVATION SUR LE TERRAIN

Trouver un terrain dégagé pour avoir une vision globale du complexe orageux

Il est 17H30, il fait beau et chaud,  je rejoins mon collègue et sa conjointe sur un parking afin de faire voiture commune pour cette chasse.  Il faut se dépêcher car, l’orage avance vite ! Pendant que je conduis vers le point d’observation, mon co-pilote analyse les dernières cartes météorologiques et surveille les publications des réseaux sociaux pour rester informé sur l’événement.

Une fois installé, nous commençons par regarder autour de nous (le terrain et le ciel). Une vérification des lieux est indispensable en cas de problème. Il faut que nous ayons la meilleure stratégie de replis en cas de difficulté. Nous avons choisi cet endroit à proximité de Loiron-Ruillé pour son emplacement par rapport à la trajectoire de l’orage et grâce au fait que le lieu soit bien dégagé.

Une fois les “contrôles” effectués, nous sortons le matériel de prise de vue. C’est le moment de faire les tests nécessaires pour les boîtiers avant le début des festivités. Une fois l’orage sur place, nous n’avons plus le temps pour cela. Et nous attendons …. super motivés !

RAPPEL : LA SÉCURITÉ AVANT TOUT !!!

Partir en chasse reste une activité très dangereuse ! Une connaissance théorique des systèmes orageux est essentielle pour un maximum de sécurité. Le vent, les précipitations, la foudre et l’état des routes sont autant de facteurs qui entrent en ligne de compte dans une chasse.

Cette pratique est dangereuse aussi pour des chasseurs aguerrit ! Ne pas chasser tout seul surtout si c’est vos premières sorties. Vous pourriez vous retrouver dans des situations assez compliquées voir très dangereuses. Le risque zéro n’existe pas.

IL ARRIVE !

Cumul des coups de foudre sur la journée du 26/05/2018

Etat des impacts de foudre à 18H30 LOC

Les prévisions et les observations était fidèles au sujet qui se présentait devant nous !

Pour rappel, ce front venu directement de l’extrême Sud de la France, est passé par différents stades d’évolution avant d’entrer en Mayenne avec une construction en arc ( bow echo).

En passant par l’Aquitaine, la cellule linaire aura fait des dégâts. Ce système qui produisait déjà des rafales proches de 90 km/h sur l’Armagnac a produit des chutes de grêle sur Bordeaux et sa région (localement 2 à 3 cm de diamètre).

Continuant sa route vers le nord, elle entre par le Sud de la Charente. Sur cette région, l’orage a évolué en supercellule. Dans le même temps, le MCS situé à l’arrière a rapidement progressé vers le nord en s’organisant encore et en provoquant des rafales de 90 à 100 km/h (Lot-et-GaronneGironde).

Il a ensuite pris une structure arquée de plus en plus manifeste en s’intensifiant. Des rafales de vent de 112 km/h à Angoulême (16), 106 km/h à La Couronne (16) et 91 km/h à Saint-Martial (24) ont été enregistrées.

Entrant dans notre département vers 18H30, le bow echo avait perdu un peu de puissance, notamment au niveau des vents et de la grêle. En Mayenne nous avons eu par chance peu de grêle et les micro-rafales n’était pas aussi véloce que plus au Sud, mais par endroit, le vent aura malheureusement fait de la casse et une victime.

Voici quelques données :

Précipitations : 8mm à Laval-Entrammes | 7,2mm à St Germain le Guillaume | 6,4mm à L’Huisserie / Vent : Rafale de 72 km/h enregistrés à la station de Météo France Laval-Entrammes 

COUPS DE FOUDRE

Combien y a t-il eu de coups de foudre en France ce jour là ?

NOMBRE

30.000 coups de foudre !

LA VIDÉO

VOUS SOUHAITEZ OBTENIR UN DEVIS PERSONNALISÉ ?

©-2018 Benoit Sarazin | Sz’ Photographie | Tous droit réservés